09 87 98 01 49
Profitez de nos offres partenaires
Guide du mobile » HarmonyOS ou le retour en force de Huawei !

    HarmonyOS ou le retour en force de Huawei !

    Sommaire

      Blacklistée par les Etats-Unis en 2019, la firme Huawei voit, depuis cette date, sa réputation et sa montée en puissance contrariées. En cause, son impossibilité de collaborer avec Google, et par ricochet, d’utiliser les services d’Android. Pour remédier à cette position délicate, le géant chinois a développé son propre système d’exploitation. 

      Voici HarmonyOS et ses objets connectés.

      Qu’est-ce qu’un système d’exploitation ?

      On entend par OS, Operating System, ou système d’exploitation (SE) en français. Pour faire simple, l’OS correspond à l’ensemble des programmes qui pilotent les différentes composantes et périphériques d’un appareil numérique, du disque dur à la mémoire, en passant par le processeur, la carte son ou l’écran. Chaque appareil informatique dispose d’un système d’exploitation.

      Jusqu’alors, les deux principaux systèmes d’exploitation pour smartphones étaient :

      • Android de Google,
      • iOS d’Apple.

      Il faudra désormais compter sur Harmony OS développé par Huawei pour remplacer Android sur ses différents terminaux.

      Fonctionnalités et apports d’HarmonyOS

      Huawei a de grandes ambitions pour son nouveau bébé dont les qualités générales peuvent se résumer ainsi :

      • simplicité de prise en main ;
      • fluidité d’expérience pour les utilisateurs ;
      • facilité de développement des applications ;
      • langage commun pour s’adapter à de multiples appareils ;
      • fonction de continuité d’un appareil à l’autre ;
      • vitesses de lecture et d’écriture performantes dans le temps.

      En outre, HarmonyOS, présenté comme un « super terminal » par Huawei, propose des nouveautés dont :

      • la création de widgets – ou cartes – à partir des applications ;
      • l’accès aux informations principales d’une appli via un simple swipe-up. Ce détail vise à écarter la place centrale des applications dans l’expérience utilisateur ;
      • l’accès au réglage et le pilotage d’appareils connectés ; inutile donc de télécharger des applis pour cela, il suffira par exemple de faire glisser l’icône musique vers celle de l’enceinte sur le smartphone équipé.

      L’armée d’objets connectés Huawei

      Pour présenter HarmonyOS en grandes pompes, Huawei l’a accompagné de différents objets connectés. Au total, l’OS est voué à équiper une centaine d’appareils connectés de la marque en Chine, à commencer par :

      • les Mate 40, P40 et Mate 30 ;
      • la montre Huawei Watch 3, disponible à partir du 18 juin pour un prix de 399 € ;
      • la tablette MatePad Pro qui sera d’ailleurs la première disposer du nouvel OS ;
      • les écouteurs ultralégers True Wireless Huawei FreeBuds 4 ;
      • le clavier virtuel Celia Keyboard qui promet une compatibilité avec pas moins de 170 langues et divers alphabets. 

      Conscient de l’attention portée au lancement d’HarmonyOS, effectué en direct le 2 juin dernier Huawei en a également profité pour assurer le teasing de son prochain smartphone, le très attendu P50 qui sera évidemment livré avec HarmonyOS.

      A noter aussi, d’autres enseignes pourraient rapidement céder aux sirènes d’HarmonyOS… Un bel air de revanche après une succession de coups durs, comme la validation de la loi française anti-Huawei !

      09 87 98 01 49
      Profitez de nos offres partenaires
      Retour haut de page